L'interviouX d'Anne Pacéo

Publié le par Alexis Brunet

 

image récupérée sur le lien ci dessous

http://oalmeras.free.fr/media/Anne-Paceo-web.jpg


Il y a quelque temps je vous ai parlé d'une musicienne. Vous avez pu vous demander, à la lecture du précédent article ce qui m'avait poussé à aller précisément dans ce club, pour écouter précisément Anne Pacéo et son groupe Triphase.

Il est temps à présent de vous dévoiler ces raisons. Il se trouve qu'Anne est une vieille connaissance. Et bien que notre dernière rencontre avant le fameux concert datait d'une quinzaine d'année, les souvenirs, et sa gentillesse nous permirent de se reparler. Suite à ses retrouvailles, la connivence du passé me poussa à lui demander si elle répondrait à une série de questions pour la rubrique « interviouX ». Elle ne se fit pas prier, accepta sans siller, et vous livre ici un témoignage personnel, intimiste, et agréable.

Alexis Brunet : Dans ton parcours déjà bien fourni, quelle est selon toi l'expérience qui t'a enrichi le plus ? 

Anne Pacéo : Je ne pense pas que l'on puisse parler d'une expérience en particulier. C'est plutôt un ensemble d'expériences. J'apprends énormément à jouer aux côtés de ceux que j'appelle "les anciens", Christian Escoudé, Rhoda Scott ou Alain Jean-Marie. J'aime bien ce mot "anciens" parce que pour moi dans ce terme,  il y a une notion de sagesse. C'est très enrichissant parce qu'ils ont énormément d'expérience, ils ont joué avec tout le monde, et dans des contextes très variés. J'apprends à leur contact, humainement et musicalement.

AB : Continuons sur ton expérience, quelle est, ou quelles sont les scènes où tu as préféré joué ? 

AP : Au mois d'octobre je suis allé jouer à l'ile de la réunion avec le quartet de Rhoda, je crois que le concert sur la scène du théâtre en plein air de st gilles est un de plus magique que j'ai vécu.

AB : Et celle(s) que tu as moins appréciée(s)?

AP : Je ne pourrai pas dire que j'ai un souvenir horrible de concert. Le fait de pouvoir jouer de la musique et vivre de ma passion est déjà incroyable. C'est une grande chance. 

AB : Quel effet cela fait de sortir un disque bientôt ?  

AP : Je suis très contente car on sort sur le label Laborie. On a d'abord été en résidence chez eux pendant une semaine, avec le trio. On a vraiment adoré l'état d'esprit des personnes qui travaillent là-bas, leur générosité, leur humanité. Du coup c'était important pour nous que ça se fasse avec eux. C'est aussi mon premier disque, donc quelque chose de très important.

AB : Quelle importance accordes-tu aux critiques (bonnes ou mauvaises) ? 

AP : J'écoute les critiques si elles sont constructives.

AB : La résidence au Duc des Lombards, peux tu m'en parler un peu ?  

AP : C'est Jean-Michel Proust (ancien de TSF) qui m'a proposé une carte-blanche-résidence l'année dernière. Ca a bien marché du coup il m'a proposé de refaire quelque chose cette année. Du coup je joue une fois par mois avec les invités de mon choix. J'ai invité des musiciens que j'admire beaucoup et avec qui je n'ai pas souvent l'occasion de jouer, comme par exemple Henri Texier. Le concert avec lui, Vincent Peirani et Bruno Ruder était magique. Du coup j'aimerais rejouer avec cette formation. J'ai aussi organisé des rencontres comme par exemple au mois de mai je jouerai avec Rhoda Scott et Rick Margitza. Ces deux extraordinaires musiciens n'ont jamais joué ensemble... Enfin pour le mois de juin, je jouerai avec le trio, on invite Julien Lourau. C'est un peu un rêve aussi de jouer avec lui. En plus on jouera ma musique et celle du groupe.

AB : Ton style est un mélange de jazz et de funk. Serais tu tentée par une expérience plus électronique, comme Erik Truffaz?  

AP : Je suis vraiment ouverte à toutes les musiques, d'ailleurs j'écoute des trucs très différents, ça va de la musique traditionnelle indienne au rock, en passant par du jazz, funk, reggae ou encore de la musique africaine, sud américaine...de la country américaine de la soul. Je pense qu'il est important en temps que musicien de se nourrir de la musique du monde entier. 

AB : Dans la même approche, Björk dans son dernier album a invité Toumani Diabaté pour plusieurs titres. Serais tu tentée d'inviter un musicien issu d'un univers musical complètement différent (chanteur lyrique, poète...)  du tien ?  

AP : Dans le futur j'aimerai beaucoup inviter un chanteur ou une chanteuse d'Afrique noir sur un disque ou sur scène...mes parents ont habité en côte d'ivoire quand j'étais gamine, j'ai un amour très profond pour l'Afrique, et je suis très attirée par la musique de là-bas. J'écoute beaucoup de musique, des trucs très différents [...] je pense qu'il est important en temps que musicien de se nourrir de la musique du monde entier. Du coup je suis très ouverte pour tenter des trucs.

AB : Parlons people maintenant : Des stars ont été déclarées « meilleur batteur du monde » (Phil Collins, Manu Katché), qu'en penses tu ? 

AP : A dire vrai je trouve ça ridicule... On peut être le meilleur du monde en course à pied parce que qu'on court plus vite que tous les autres... mais la musique c'est une histoire de sensibilité pas de performance... du coup y'a un truc qui colle pas !

AB : Dernière question enfin, que peut on te souhaiter pour l'avenir proche et lointain ?   

AP : De continuer à jouer la musique que j'aime avec des gens que j'aime.

 


Pour l'info :Stephane Kochoyan Group
Cazual breeze: Composition (Tony Tixier)
Tony Tixier: Fender Rhodes
Michael valeanu: guitare
Joan Eche Puig: guitare bass
Anne Paceo: Drums
Festival de Jazz de Nimes



Publié dans InterviouX

Commenter cet article

marie 22/05/2008 10:57

bon, et la suite ?

Marie-Laetitia 17/05/2008 22:48

125 euros pour 3 jours, mets de côté !!

Mariléti 17/05/2008 07:44

DIS DONC, je me demandais en criant en moi meme, souvent, le matin : TU VAS AU SZIGET CET ETE ???

Alex 17/05/2008 12:22


Moi pas comprire ce que toi y'en a vouloir dire. Alors moi gougueule, et moi aimerions bien. mais moi pas prévu, passke y'a trois secondes j'savions même pas ça qu'tu causais. Sinon toi 'yen a
inviter moi? Moi pas cher, pas beaucoup manger et dormir dans valise.


Mariléti 15/05/2008 13:43

Sur la photo on dirait une toute jeune fillette ! J'vazalé voir ce soir dans mes oreilles comment ça sonne tout ça.

Alex 15/05/2008 18:59


Disons qu'elle est pas bien vieille non plus hein. En tout cas pour faire dans le jargon, "elle envoie du bois ! "
Mais si tu veux zallé voir, elle est tout les mois aux ducs des lombards : une soirée love love avec Mister husband qui vaudra son pesant d'arachide !