"les infiltrés"

Publié le

hibou.jpg




Il fut un temps ou j’allais 3 ou 4 fois par semaine au cinéma. Douce époque estudiantine, ou la cinéphilie et la co-animation d’un hebdomadaire radiophonique me poussaient hors de mes murs pour fixer le grand écran, à voir toutes sortes de choses. Pour les pictaviens, c’était sur Pulsar. Aujourd’hui, trêve d’étude et de fréquences modulées mais la cinéphilie est toujours mienne. Et c’est devant « les infiltrés » (« the departed », avé l’assent) le dernier Martin Scorcese qu’elle fut satisfaite la dernière fois. Ho je sais, ça n’est pas de l’actualité toute fraîche mais comme il est disponible en DVD dans tout les loueurs honnêtes, parlons-en.
Le pitch ? Les gendarmes et le voleur. Servi par Leonardo Di Caprio génial, Matt Damon enfin dans un bon rôle, Jack Nicholson toujours aussi vicelard, et la toute nouvelle Vera Farmiqa, à la hauteur de ces 3 monstres, on peut déjà dire qu’il y a Casting.
Parlons musique ensuite. Rolling Stone en chef de file, on se trouve surpris d’entendre des titres sans les écouter. La musique sert l’intrigue sans toutefois nous distraire. C’est rock ‘n Roll, car c’est sudoripare, car c’est brutal les gendarmes et les voleurs. Le quintet soutient parfaitement le Quatuor de personnages.
Sur le film en lui-même, il y a tant de choses à dire. Un montage aux petits oignons, rythmé mais sans saccade tient le spectateur hors d’haleine durant (tout de même) 215 minutes. Concernant la mise en scène, c’est ici qu’il faut s’attarder. Habile dans la référence, on reconnaît sans soupirer d’ennui (ce qui arrive rarement chez Scorcese) La scène de fusillade de Reservoir Dogs. Et ça n’est pas la plus facile à utiliser.
Je m’arrête ici car je finirai par vous parler de l’histoire… . Bon ok, je vous en donne un peu pour goûter. Deux jeunes recrues embauchent dans la police. Un sera la taupe des flics chez les truands, l’autre sera la taupe des truands chez les flics… .
Il est à signaler, pour finir, que le film est un remake du premier volet de la saga Hongkongaise « Infernal Affairs » sorti le 01 septembre 2004, et réalisé par Andrew Lau et Alan Mak.
  

Publié dans HibouX

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie-Laetitia 17/08/2007 21:49

J'oserai meme pas dire quel est le dernier film que j'ai vu ... AHS IIIIIII EN PLUS ! même pas trop déshonorant !!! "Prête-moi ta main" avec Gainsbourg et Chabat.

18/08/2007 01:07

vu un nouveau depuis... nouvel article prochainement donc.